Belle résistance des Chouettes malgré la défaite contre Bordeaux (1-0)

GPSO 92 Issy - FCGB

Belle résistance des Chouettes malgré la défaite contre Bordeaux (1-0)

  • -

Pour affronter les Girondines, Camillo Vaz avait décidé de jouer avec cinq défenseures (Barclais – Butel – Daniel – Maoulida – Martins). Le GPSO 92 Issy (maillots rouges), toujours en progrès, s’incline de peu et aurait même dû partager les points avec un peu plus de réalisme en attaque (0-1).

Ils étaient bouillants les supporters bordelais dans la tribune du stade Le Gallo ce samedi 25 septembre ! Beau temps et 200 personnes environ pour ce match de gala de la 4ème journée de D1 Arkema. Les bordelaises, quatrièmes au classement et battues à Boulogne la saison passée, se présentent avec un quatuor d’internationales (Périsset – Bilbault – Lavogez – Jaurena) et quelques étrangères de valeur (Gomes – Moorhouse – Snoeijs).
 
GPSO - FCGB

Crédit Photo: Patrick Vielcanet

D’entrée de jeu, les Girondines ont la possession et multiplient les centres dangereux mais Cosette Morché, notre gardienne américaine, étire ses grands bras pour capter chaque ballon.
Côté isséen, Roselord Borgella alerte bien Celya Barclais (22′), lancée à grandes enjambées sur l’aile droite mais son tir finit dans les bras d’Anna Moorhouse, la gardienne anglaise de Bordeaux. Six minutes plus tard (28′), sur un corner de Morgane Martins, Océane Daniel s’élève bien au-dessus de là mêlée… Hélas son tir est détourné !
Puis Roselord Borgella, l’attaquante haïtienne, bien servie par sa compatriote Batcheba Louis, se présente seule devant Moorhouse (32′). Sa frappe ratée finit dans les bras de la gardienne bordelaise. Une grosse occasion qui méritait mieux… 
 
Quatre minutes plus tard (37′), c’est Ève Périsset, la défenseure de l’équipe de France qui tire le corner pour la tête de l’internationale portugaise, Mélissa Gomes. L’ex-rémoise trompe la défense du 92 et Cosette Morché qui se détend pourtant bien, 1-0 pour Bordeaux. Sur une erreur de relance, le club des Hauts-de-Seine a même failli encaisser un deuxième but mais le ballon échoue sur la transversale (41′) ! 1-0 au repos.
 

Des changements pour égaliser  

GPSO 92 Issy - FCGB

Crédit Photo: Alex Nadjar

En seconde période, Bordeaux fait étalage de sa qualité technique, à l’image de sa numéro 10, Claire Lavogez, clairvoyante, inspirée et brillante par ses ouvertures, mais malheureuse sur une tentative de lob (51′). Lavogez qui pourrait croire de nouveau dans un destin tricolore avec des performances de ce niveau…
Bordeaux essaie bien de se mettre à l’abri avec un deuxième but mais Gomes croise trop son tir (62′).
C’est au contraire le GPSO 92 Issy qui croit au partage des points: Adélie Fourré qui a remplacé Borgella, est devancée d’un rien par la gardienne bordelaise (78′) et Julie Rabanne puis Océane Daniel échouent de peu pour le match nul (79′)
Julie Dufour s’offre deux occasions en fin de match pour alourdir le score des girondines (83′ et 85′) mais le score ne bouge plus. C’est une petite victoire de Bordeaux qui a buté sur un bon bloc bas isséen !
 

Réactions d’après-match

Camillo Vaz : « Oui, on a tenté ce bloc bas pour changer de stratégie. Mais, surtout, avec un peu plus de lucidité, de fraîcheur et d’expérience, on pouvait prendre des points. J’ai vu des choses intéressantes ! »
 
« Camillo Vaz a pourtant mis un dispositif à cinq derrière très intelligent » reconnaît Patrice Lair, le nouvel entraîneur girondin (4 titres de champion de France et 2 coupes d’Europe avec Lyon).
 
« Je pensais vraiment toucher ce ballon en me détendant mais voilà, la meilleure gardienne c’est toujours celle qui ne prend pas de but » déclare l’américaine Costte Morché, arrivée cette saison à Paris et fan de Manuel Neuer, le gardien international du Bayern Munich.
 
Claire Lavogez : « On fait un bon match contre une équipe bien regroupée. C’est toujours difficile de gagner à Issy. Mon meilleur match cette saison ? En tout cas j’ai tenté beaucoup comme contre Wolsburg en Coupe d’Europe. J’ai plus d’expérience maintenant ».
 

La compo contre Bordeaux :

Morché – Barclais – Butel (Cap.) (Labois 68′) – Daniel – Maoulida – Martins – Prisock (Donnary 76′) – Bayo – Thornton (Rabanne 55′) – Louis – Borgella (Fourré 76′)
Banc : Rowswell – Debonne – De Carvalho
 
Arbitrage de Madame Alexandra Collin (Saône-et-Loire) qui nous avait dirigé à Saint Étienne.
 
Après quatre journées, le GPSO 92 Issy est 10ème (sur 12) au classement puisque Saint Étienne est allé s’imposer à Dijon 4-0 ! Reims, battu en Champagne 4-1 par Montpellier et lanterne rouge, sera notre prochain adversaire, samedi 2 octobre à 14h30 à Le Gallo.
 
Ce dimanche 26 septembre, tout le club souhaite un joyeux anniversaire à Camillo Vaz qui attend sa deuxième victoire en championnat !
 
AV

U18. GPSO 92 Issy - Rambouillet

Carton plein pour les Chouettes pendant la trêve internationale !

  • -
Trois de nos équipes du GPSO 92 Issy ont gagné pendant que l’équipe de France de Corinne Diacre disputait les qualifications de la Coupe du Monde 2023. Le jeudi 16 septembre, le groupe D1 a battu Orléans (D2) 2-0. Le samedi 18 septembre, les U18 ont débuté leur championnat par un 14-0 face à Rambouillet et en Régional 1, autre succès à l’arrachée 3-2 contre Fleury ! Les U15 se sont quant-à-elles inclinées trois buts à zéro face à Villepreux. 
 

D1. Une victoire en amical pour se rassurer (2-0) !

D1 Amical. GPSO 92 ISSY - US Orléans

Crédit Photo: Patrick Vielcanet

Les Chouettes du GPSO 92 Issy (maillots rouges) ont profité de la trêve internationale (Grèce-France et Slovénie-France en qualif CM 2023) pour s’offrir une victoire contre Orléans (D2) 2-0, le jeudi 16 septembre au stade Le Gallo de Boulogne-Billancourt.
Par une douce journée ensoleillée, les deux équipes avaient convenu d’une rencontre amicale permettant de donner du temps de jeu à toutes les joueuses. Orléans, qui compte une victoire et une défaite en Division 2 cette saison, a montré une bonne qualité de jeu collectif sans toutefois inquiéter véritablement notre défense.
Malgré quelques pertes de balles et des difficultés de transmission, les Chouettes, plus réalistes, se sont imposées 2-0 grâce à Roselord Borgella (35′), et un superbe lob de l’américaine Ally Prisock (65′), décidément très précieuse en sentinelle.
 
Camillo Vaz qui a noté le retour sur le terrain de Mélanie De Carvalho après sa blessure au genou, reconnaît un sentiment de satisfaction avec ce succès, après celui chez les Vertes en D1 Arkema : « Il faut prendre ce qu’il y a prendre ! Une deuxième victoire d’affilée. Mais, avant de recevoir Bordeaux, il faut continuer à travailler pour sceller nos principes de jeu. »
 

L’équipe de la première mi-temps :

Morché – Labois – V.Thomas – De Sancy – Debonne(cap.) – Thornton – Maoulida – Carvalho – Donnary – Fourré – Borgella
 

L’équipe de la deuxième mi-temps :

Morché – Debonne (cap.) – Daniel – Butel – V.Thomas – Rabanne – Bayo – Prisock – Thornton – Fourré – Louis
 
Arbitrage d’un trio d’Ile-de-France
 

Les U18 en tête de leur championnat !

U18. GPSO 92 Issy - Rambouillet

Crédit Photo: Patrick Vielcanet

Samedi 18 septembre, Erwan Bouchard, le coach des U18, avait coché cette date sur son calendrier. Pour la reprise d’un championnat avorté la saison dernière pour cause de pandémie Covid, les Chouettes (en rouge) recevaient au stade Gabriel Voisin, les franciliennes de Rambouillet (en vert).
 
Avec trois buts d’avance seulement au repos, les filles du 92 ont fait exploser la faible formation des Yvelines 14-0. Pas moins de 11 buts en seconde période ! Un quadruplé pour Béatrice, un triplé pour Anne et un doublé pour Anais…
 
Erwan Bouchard : « En première mi-temps, nous n’étions pas dans le rythme avec trop d’occasions ratées. En seconde période, on s’est rendu le match plus facile… »
 
Arbitrage de Monsieur Piquet.
Prochaine rencontre, contre Versailles le 25 septembre.
 

Victoire de nos R1 au courage !

 

R1. GPSO 92 ISSY - FLEURY

Crédit Photo: Patrick Vielcanet

À 17h30, toujours sur le terrain synthétique de Voisin, place à la réserve des Chouettes et la troisième journée de Régional 1 contre la réserve de Fleury, qui a gagné ses deux premiers matches.
Régis Bouchard, l’entraîneur des filles des Hauts-de-Seine (maillots rouges) bénéficiaient des renforts de Mélanie De Carvalho, Victoire Thomas, Manon Labois et Philippine de Sancy.
 
Mené 1-0 contre le cours du jeu dès la 13ème minute, le GPSO 92 Issy réagit vite par une belle passe dans l’axe qui permet à Julie Peruzetto d’égaliser d’un tir croisé (17′). 1-1 au repos.
« En première mi-temps, on a trop respecté l’adversaire. Je leur ai demandé de changer d’état d’esprit en seconde période. J’ai alors vu des lionnes qui en voulaient plus et ont fini par gagner » confesse Régis Bouchard.
 
Sur un débordement à gauche en position de hors jeu, Fleury obtient un généreux pénalty et mène encore 2-1 contre le cours du jeu (60′).
Manon Labois, intenable à droite, multiplie les débordements comme en première mi-temps. Et c’est Nolwenn Odent Allet qui finit par tromper de la tête la gardienne des joueuses de l’Essonne (73′). 2-2 !
 
Mais les Chouettes sont déchaînées. La défense de Fleury est submergée. Sur un coup franc accordé par l’arbitre, Madame Creignou, Julie Peruzetto ajuste la gardienne et inscrit le troisième but de la victoire 3-2 ! Un doublé pour l’attaquante de 34 ans et qui n’a pas abandonné l’idée de séduire Camillo Vaz pour réintégrer le groupe de D1 : « Je suis super heureuse car j’ai montré que je savais aussi tirer les coups francs !» réagit l’attaquante du GPSO 92 Issy.
 
Le match très tendu jusqu’au bout se termine par deux expulsions !
Mais Régis Bouchard et Gaby Douzmanian, son adjoint, enregistrent un premier succès réconfortant après une défaite 2-0 à Osny (94).
 

La compo du GPSO 92 Issy :

Phelip – Thomas – De Sancy – Odent Allet (Cap.) – De Carvalho – Traoré – Wisler – Benera – Goudou – Chaudo Massol – Peruzetto – Labois – Zaouiya – Harrache
 
Carton plein : trois matches, trois victoires !
 
AV

GPSO 92 Issy - Saint Etienne

Première victoire pour les Chouettes qui se donnent un peu d’air au classement !

  • 0
Trois points en trois journées, 8ème provisoirement au classement de D1 Arkema ! La saison ne démarre pas si mal pour le GPSO 92 Issy, vainqueur ce samedi 11 septembre 2021 des promues stéphanoises dans le Forez (0-1). Première victoire de la saison et premier succès aussi pour Camillo Vaz qui voit enfin son travail récompensé.
 
Après la défaite contre Dijon, le staff du club des Hauts-de-Seine l’avait bien constaté : les Chouettes sont en progrès.
Sur la pelouse du stade Salif Keita, au Parc des Sports de l’Etivalière de Saint Étienne, les Isséennes en noir, dominent la première mi-temps et profitent bien des couloirs.
Batcheba Louis déborde à droite, Roselord Borgella déborde à gauche et les occasions se multiplient. À la 17ème minute, Batcheba centre au sol pour sa copine Roselord… Mais l’attaquante haïtienne manque l’immanquable et reprend au-dessus du but stéphanois !
GPSO 92 Issy - Saint Etienne

Crédit Photo: Patrick Vielcanet

A la 19ème minute, encore une situation chaude devant le but stéphanois et un sauvetage miraculeux sur sa ligne de la défense des Vertes !
A la 23ème minute, Roselord centre à ras de terre de la gauche mais la gardienne canadienne des Vertes, Emily Burns, relâche ce ballon. Batcheba Louis récupère et sert Roselord Borgella qui lobe habilement Emily Burns trop avancée… Roselord qui inscrit son second but avec le club du 92 entame alors une sympathique danse du bonheur. 1-0 pour le GPSO 92 Issy !
Entre temps, Cosette Morché, la deuxième gardienne américaine, titularisée à la place de Kelly Rowswell, réussit deux interventions décisives. Cosette sauvée aussi par son poteau sur une tentative d’un tir croisé au sol, de Laury Jesus (34ème) !…

 

 

Les Stéphanoises tentent d’égaliser 

À la reprise, Jérôme Bonnet, le coach de Saint-Étienne depuis presque dix ans, fait entrer Cindy Caputo et Adeline Coquard au milieu. Du coup, les stéphanoises réinvestissent les couloirs, reprennent la possession et poussent pour égaliser.Mais la défense parisienne tient bon et Cosette Morché rassure sur toutes ses sorties aériennes. Et Ally Prisock en sentinelle est au four et au moulin !
GPSO 92 Issy - Saint Etienne

Crédit Photo: Patrick Vielcanet

 
Camillo Vaz, le coach des Chouettes, conscient de tenir son premier succès, renforce son dispositif : Nonna Debonne, Agathe Donnary, Adélie Fourré et Assimina Maoulida entrent et viennent protéger le score.
Roselord Borgella qui enroule bien son tir du gauche aurait même pu réussir le doublé à la 87ème minute.
 
Au coup de sifflet final d’un match disputé sous le soleil et par 24 degrés, les Chouettes peuvent s’embrasser et le staff se congratuler. 1-0, une victoire qui fait un bien fou au moral et au classement. Le GPSO 92 Issy est 8ème provisoirement avec trois points, devant Dijon (qui joue dimanche 12 septembre), Reims (battu 3-0 par le Paris FC), Soyaux et Fleury (qui jouent dimanche aussi). 
 
Camillo Vaz : « Heureux parce qu’on fait un bon match avec une première mi-temps intéressante pour la mise en place, le respect des consignes et l’engagement. C’était plus compliqué en seconde période mais l’essentiel est fait et ça change tout ! »
 
Oui ! Gagner c’est si bon ! Respirer au classement aussi et se forger un moral d’acier avant la réception de Bordeaux dans quinze jours… Notre première victoire l’an passé…
 

La compo face à Saint-Étienne :

Morché – Barclais – Butel (cap.) – Daniel – Martins – Prisock – Bayo (Maoulida 89′) – Rabanne (Debonne 60′) – Thornton (Donnary 71′) – Louis – Borgella (Fourré)
Carton jaune : Bayo (59′)
Arbitrage satisfaisant de Madame Alexandra Collin (Bourgogne).
 
A.V

Entraînement Morgane vs Roselord

Morgane Martins, la portugaise formée chez les Verts !

  • 0
Tags : 

Avant le déplacement pour la troisième journée de championnat à Saint-Etienne, retrouvez le portrait de Morgane Martins, ancienne joueuse de l’ASSE. 

Le calendrier de la D1 Arkema a choisi la 3ème journée pour ramener Morgane Martins, notre latérale gauche, dans le Forez où elle a passé cinq saisons.
 
Morgane, née dans l’Allier à Montluçon puis partie en sports-études au FC Yzeure près de Moulins, débarque à Saint-Étienne en 2016 où elle va disputer dix matches en D1 la première saison et plus de 60 matches comme titulaire en Division 2. Suffisamment de temps pour s’imprégner, avec des coéquipières souvent issues de la région, de la légende du club. L’Ange Vert Dominique Rocheteau, les frères Revelli, les invraisemblables retournements de situation en Coupe d’Europe des hommes de feu Robert Herbin… Morgane connaît son histoire et a visité le fabuleux musée imaginé par l’historien Philippe Gastal, au cœur du stade Geoffroy Guichard.
 
À cause de la pandémie de Covid-19, les Verts seront d’abord privés de l’élite en juin 2020, avant de remonter miraculeusement cette saison…
 

Un nouveau départ 

 

GPSO 92 Issy - DFCO Morgane Martins

Crédit Photo: FootoFéminin

Mais Morgane doit choisir une autre route. Jeune professeure d’EPS, elle est titularisée en région parisienne. Sa mutation l’amène à choisir le projet du GPSO 92 Issy, où le poste de latérale gauche est à pourvoir.
Morgane enseigne l’éducation physique vingt heures par semaine aux lycéens du Kremlin-Bicêtre et aux collégiens de Vitry. De sacrées semaines et pas mal de transport pour la courageuse franco-portugaise, initiée au football par son papa. Ses grands-parents sont nés au Nord du Portugal et Morgane s’est décidée à apprendre le portugais depuis que la sélection lusitanienne des U23 fait appel à elle. Une seule sélection la saison dernière dans des conditions peu favorables au cœur de la crise sanitaire, mais Morgane, grande fan de Cristiano Ronaldo, compte bien enrichir son palmarès en rouge et vert.
« Je n’ai connu qu’une pré-sélection en U16, j’ai déjà 23 ans, alors j’ai fait une croix sur l’équipe de France et j’ai choisi de jouer pour le Portugal ! » explique-t-elle.
 
Morgane Martins adore son poste : « Défendre et jouer offensivement ça me plait ! » avoue la petite (1,55m) mais coriace défenseure du GPSO 92 Issy. Celle qui s’est longtemps inspirée du jeu du brésilien Marcelo au Real Madrid, aime multiplier les centres de son pied gauche précis et efficace.
 
Lorsqu’elle n’est pas sur un terrain, Morgane adore faire du sport et voyager. Ainsi était-elle en Grèce pour la finale de Coupe du Monde 2018 des Bleus de Didier Deschamps : « J’avais 20 ans et j’étais dans un hôtel avec plein de croates, c’était sympa ! » se souvient-elle.
 
Et lorsqu’elle veut occuper son temps libre, Morgane regarde volontiers un film avec l’acteur américain Will Smith «  tout en dégustant un bon fondant au chocolat car j’avoue aimer les sucreries » confesse cette attachante joueuse toujours souriante et bienveillante.
 
Saint-Etienne-GPSO 92 Issy, c’est ce samedi 11 septembre à 14h30. Morgane Martins porte cette saison le numéro 25.
 
A.V

GPSO 92 ISSY - DFCO

Les Chouettes battues 2-0 mais en progrès !

  • 0
Le match des contrariétés pour le GPSO 92 Issy, battu 2-0 par Dijon pour son premier match à domicile (2ème journée de championnat). Les Chouettes ont multiplié les occasions de but sans pouvoir revenir au score, et une prestation de haut niveau de notre gardienne, Kelly Rowswell !
 
GPSO 92 Issy - DFCO

Crédit Photo: Patrick Vielcanet

Il y avait un air de fête au stade Le Gallo de Boulogne-Billancourt ce samedi 4 septembre. Après une saison Covid à huis clos, le club des Hauts-de-Seine était ravi de pouvoir accueillir de nouveau du public. Environ 200 personnes étaient présents pour ce GPSO 92 Issy – Dijon FCO. 
 
Après une première défaite à Soyaux, les joueuses de Camillo Vaz avaient le désir de marquer leurs premiers points, grâce à un 4-3-3 qui paraissait solide. Hélas, les appels successifs et l’abattage physique de l’attaquante internationale nigériane, Desire Oparanozie, allait doucher les espoirs des isséennes.
A la 20ème minute, un centre venu de la droite trouve la capitaine dijonnaise qui heurte par deux fois une Kelly Rowswell sans peur et courageuse. Desire Oparanozie, non sanctionnée par l’arbitre, réussit pourtant à glisser le ballon en retrait pour Léa Declercq qui marque au sol, de l’intérieur du pied droit. Kelly est battue. 1-0 pour Dijon !
 

Les isséennes se créent des occassions 

Malgré une domination au milieu des joueuses de Côte d’Or, les Chouettes s’offrent trois belles occasions de but en première période. Roselord Borgella entre deux fois dans les seize mètres dijonnais, crochète bien et frappe, sans battre l’excellente ancienne gardienne des Bleues et ex-guingampaise, Solène Durand. Batcheba Louis aussi tire sur la gardienne de Dijon, côté droit sans réussite…
Nos deux attaquantes haïtiennes dépensent beaucoup d’énergie devant mais c’est Dijon qui mène 1-0 au repos, par un temps chaud et lourd.
 
GPSO 92 Issy - DFCO

Crédit Photo: Alexandre Nadjar

À la reprise, Camille Vaz renforce son milieu et fait entrer Stéphanie Bayo à la place de notre attaquante américaine, Alexis Thornton. Les dijonnaises semblent lâcher la pression. Cependant, sur une passe dans l’axe de Jenna Dear, Oparanozie, toujours elle, à la lutte avec la capitaine Gwenaëlle Butel, déclenche une frappe en lob qui heurte la transversale de Kelly Rowswell et se rabat au sol en franchissant la ligne au regard de nombreux témoins bien placés… 
Hélas la D1 féminine n’est pas encore dotée de l’assistance vidéo à l’arbitrage, comme chez les garçons… 2-0 pour Dijon qui desserre son étreinte au milieu et permet aux joueuses du 92 de faire l’assaut du but dijonnais.
A la 51ème minute, Celya Barclais centre bien pour Roselord et Batcheba, sans réussite. Morgane Martins à gauche, multiplie également les bons centres… Enfin, Adélie Fourré, entrée à un quart d’heure de la fin du match, voit ses tentatives contrées dans la surface de réparation.
 
Face à Dijon, il faut saluer la performance de notre gardienne anglo-américaine, Kelly Rowswell qui, sous les yeux de sa maman en tribune, a livré un match héroïque, toujours la première sur des sorties dangereuses dans les pieds adverses ou au poing comme en seconde période. Les parents d’Océane Daniel, promue capitaine après la sortie de Gwenaëlle Butel, n’ont rien manqué du match de notre tour de défense, lucide et bien placée en défense centrale, tout comme la combattive Celya Barclais au poste de latérale droite.
 

Réactions d’après match

Le sans-faute de Solène Durand dans le but dijonnais va assurer aux joueuses de Christophe Forest, un succès mérité sans la manière pour le coach du DFCO : « L’objectif des trois points est atteint. Mais notre rythme était moyen et la manière absente. Après notre bon match à Montpellier où l’on est battu, cette victoire nous fait du bien avant d’aller à Lyon… »
 
GPSO 92 Issy - DFCO

Crédit Photo: Alexandre Nadjar

Quant à Camillo Vaz, en salle de presse, après un long soupir, il reconnaît une énorme contrariété : « Contrarié pour les filles pas à cause d’elles ! Car on a vu ce qu’on pouvait faire. On a joué plus juste en deuxième mi-temps. On a produit des occasions malgré nos moyens. Mais ça ne suffit pas dans la compétition. Même si je trouve qu’on a franchi un cap contre Dijon, il faut marquer. Dans le foot, on n’existe que par le but ! »
 
Pour Morgane Martins qui jouera samedi prochain à Saint-Étienne, son ancien club, il y a une «  évolution par rapport à Soyaux. On pourrait essayer de faire plus de jeu en ressortant nos ballons plus courts, en améliorant notre travail au milieu. »
 

La compo contre Dijon :

Rowswell – Barclais – Butel (cap.) (Debonne 67′) – Daniel – Martins – Prisock – Rabanne (Fourré 78′) – Donnary ( Maoulida 75′) – Thornton (Bayo 46′) – Louis – Borgella
 
Banc : Morché (G) – V.Thomas – Labois
 
Avertissements : Martins (20′) – Donnary (43′) – Daniel (72′)
Arbitrage très insuffisant de Madame Charlène Laur (Occitanie)
 
Au classement, le GPSO 92 Issy est 11ème sur 12, avec zéro point et deux défaites.
 
Prochain match : à Saint-Étienne samedi 11 septembre à 14h30.
 
Allez les Chouettes ! Le début de saison est difficile mais le public de Le Gallo a vu vos progrès depuis la saison dernière. Il y aura des victoires !
 
A.V

Océane Daniel, la tour de défense des Chouettes

  • 0
Elle est née à Dieppe (Seine-Maritime) comme Emmanuel Petit, le champion du monde 98. Sauf qu’Océane Daniel, l’ex-dijonnaise née le 3 avril 1997, n’avait qu’un an lorsque les Bleus d’Aimé Jacquet ont conquis en France, la première étoile en Coupe du Monde du football français et ne s’imaginait pas en footballeuse professionnelle, elle qui aurait sans doute été infirmière…
 
En revanche, Océane a 21 ans lorsque Mbappé, Griezmann, Pogba, Varane et les Bleus de Didier Deschamps sont champions du monde en Russie en 2018 ! Elle se souvient bien de ce jour de gloire pour nos tricolores : « J’étais sur les Champs Elysées avec mon frère Corentin » lance-t-elle, les yeux émerveillés.
 
Corentin son frère, voilà le début de l’histoire d’Océane avec le ballon rond. À 6 ans, elle s’inscrit et joue dans le même club que son frère ainé, à la Jeunesse Sportive de St Nicolas d’Aliermont. Après un premier passage par le FC Rouen, Océane est repérée par les recruteurs du Paris St Germain. Elle a 12 ans, déjà grande et joue milieu défensif. Son papa la convainc, c’est parti pour une carrière de quatre ans avec le PSG !

Un parcours International

Championne de France des U19 avec le club parisien, Océane va chercher du temps de jeu à Rodez pendant une saison, avant de tenter sa première aventure à l’étranger, en Italie en 2017. Ce sera la Fiorentina de Federico Chiesa, le champion d’Europe 2021 qui l’impressionnait déjà à l’époque : « On avait fait un repas de Noël avec les garçons, je me souviens, c’était super ! Les filles sont bien considérées en Italie. »
C’est d’ailleurs dans le calcio qu’elle se forge ses meilleurs souvenirs de joueuse professionnelle : deuxième du championnat, un parcours en Ligue des Champions et la victoire en Coupe d’Italie 2018 contre Brescia 3-1.
 
En défenseure aguerrie, Océane découvre ensuite le championnat belge où elle remporte le titre avec Anderlecht RSC en 2019 !
 
Puis c’est l’arrivée au Dijon FCO, la ville dont l’emblème est … une chouette ! En Côte d’Or, Océane joue dans un bon groupe et aux côtés d’une grande internationale qui a stoppé sa carrière après 192 sélections (30 buts), Elise Bussaglia. « Très gentille avec moi ! » ajoute Océane.

Son arrivée au GPSO 92 Issy

Mais les pépins physiques brisent son élan en D1 : opération des ligaments croisés du genou gauche, sept ans après celle du genou droit…Difficile de montrer son potentiel à haut niveau… Et puis sa famille est restée en région parisienne où ses parents sont cadres d’entreprises dans les Yvelines.
 
J1- ASJ Soyaux-GPSO 92 Issy

ASJ Soyaux – GPSO 92 Issy (1ère Journée) 

Cette saison, Océane Daniel choisit donc le rapprochement familial, du temps de jeu avec les Chouettes « et le projet séduisant du GPSO 92 Issy. »
En défense centrale, forte de son expérience professionnelle dans l’élite, à 24 ans, elle rassure, comme Thiago Silva ou Marquinhos ses modèles, que se soit de la tête, dans ses interventions et ses duels, sa couverture et ses ouvertures précises. Sans oublier, quelques gestes techniques qui ne sont pas sans rappeler le talent d’un autre champion du monde 98, Laurent Blanc.
 
Au fait, Océane a eu l’occasion de rencontrer Manu Petit, dieppois comme elle : « J’étais petite ! Lui ne s’en souvient pas mais c’était dans un match de bienfaisance dans le Sud de la France… »
 
Bravo Océane pour ton parcours et continue d’apporter ta sérénité et ta lucidité au groupe construit par Camillo Vaz !
 
A.V

J1- ASJ Soyaux-GPSO 92 Issy

Les Chouettes battues logiquement 2-0 à Soyaux

  • 0
Comme le vent qui soufflait sur la Charente, le match du GPSO 92 Issy a mal tourné sur la pelouse de Soyaux !
 
À l’échauffement pour commencer, c’est la capitaine Gwenaëlle Butel qui se blesse à la cuisse (élongation). C’est pourquoi, Camillo Vaz doit revoir sa composition d’équipe en urgence. Agathe Donnary fait son entrée sur le terrain et Stéphanie Bayo jouera en défense centrale aux côtés d’Océane Daniel.
Et ce vent contre lequel nos Chouettes vont lutter toute la première période, concédant six corners d’affilée à partir de la 30ème minute.
Sur l’un d’eux, tiré par Laura Bourgouin, le ballon surprend notre défense et notre gardienne pour se loger en pleine lucarne à six minutes du repos… 1-0 pour l’ASJ Soyaux.

 

Les Chouettes n’auront pas réussi à faire la différence 

J1. ASJ Soyaux- GPSO 92 Issy

Crédit Photo : Maëlle Fonteneau

Au retour des vestiaires, on pensait que le vent aiderait les joueuses des Hauts-de-Seine à faire le siège du but charentais… Hélas, nos attaques sont maladroites, nos duels perdus au milieu et malgré un excellent match de notre défense autour d’Océane Daniel, sereine et lucide, les charentaises vont marquer une deuxième fois, sur une contre-attaque par l’intenable Laura Bourgouin, auteure d’un doublé pour cette première journée de Division 1 féminine. 2-0 à la 87ème minute !
Les filles du 92 ont beau jeter toutes leurs dernières forces dans ce match frustrant, à l’image de nos deux attaquantes haïtiennes, le match est bien perdu…
 
Camillo Vaz fait le constat qui s’impose : « Tant qu’on ne fait pas jeu égal dans le combat, on sera battu. C’est la règle du haut niveau. On s’est fait piéger mais l’aventure ne fait que commencer. On doit travailler avec ce groupe auquel je crois. »
Et Océane Daniel a affirmé la même analyse que son coach : « On n’a pas été bonnes dans les duels. On n’a pas joué au foot ! Il faut retravailler… »
 
Heureusement, il y avait quand même les sourires des retrouvailles sur la pelouse naturelle du stade Léo Lagrange, ceux des ex-isséennes Laetitia Philippe et Ella Kaabachi, parties poursuivre leur carrière dans le club charentais.
 
La compo du GPSO 92 Issy (maillots rouges) :
Rowswell – Barclais – Bayo – Daniel – Martins – Prisock – Donnary (Maoulida 73′) – Rabanne (cap.) – Thornton (Fourré 73′) – Borgella – Louis
 
Aux Chouettes de montrer leur envie de figurer en bonne place dans cette D1 Arkema plus relevée que jamais !
 
Prochain match pour la 2ème journée : le samedi 4 septembre à 14h30 au stade Le Gallo contre le Dijon FCO.
 
 
A.V

C’est reparti aussi pour les Chouettes de Régional 1 !

  • 0
Assises sur les marches de la tribune du Stade Gabriel Voisin à Issy-les-Moulineaux, ce lundi 23 août, Nora Zaouiya et Benera Bibijoy, toutes deux venues de Poissy, attendent l’arrivée du coach de l’équipe de Régional 1 du GPSO 92 Issy… Il est 17h30. Entraînement à 18h sur la pelouse synthétique où les Chouettes de l’équipe réserve joueront aussi leurs matches du championnat qui reprend le 4 septembre.
 
Puis Régis Bouchard arrive. Le coach de la R1 entame sa deuxième saison à Issy avec les filles du 92 qui viennent pourtant de toute l’Ile-de-France. Certaines jouaient à Mantes ou Poissy mais ont choisi de se donner une chance d’accéder un jour à la Division 1, grâce aux structures du GPSO et la présence en D1 Arkema de son équipe première. Trois filles de la R1 font d’ailleurs partie cette saison du groupe de Camillo Vaz : Victoire Thomas, Philippine de Sancy (U18) et Manon Labois.
 
Reprise Régional 1Au Stade Voisin, Régis Bouchard, un ancien milieu défensif amateur du Racing CF, de l’ex-Matra puis joueur à La Spezia en Série D italienne et Versailles, a ses habitudes. Voisin c’est sa maison !
Matériel, vestiaires, terrain d’entraînement et aire de compétition… Tout se passe ici (Issy).

Une équipe motivée

Sur le terrain, c’est Erwwan Bouchard, son fils, partenaire de la gestion du groupe et diplômé comme son papa, qui donne de la voix. Exercices de passes rapides et précises, mise en place tactique et petit match pour Anne-Laure, Nolwen, Agathe, Isabelle, Nora ou Benera… Sous le regard expérimenté de Régis, Erwan s’applique, depuis le 2 août, à préparer la reprise du championnat le 4 septembre, dont les filles ont été privées la saison dernière à cause de la crise sanitaire…
Cette saison, Régis Bouchard aura comme adjoint, Gaby Douzmanian, ancien ailier gauche de l’ACBB et papa d’Emma, notre Chouette internationale arménienne en équipe des U19 !
 
Ces filles viennent souvent de loin, elles ont quitté des clubs de R2 pour jouer surtout au niveau supérieur. Elles ont beaucoup de courage et sont animées d’une belle motivation que les dirigeants du GPSO 92 Issy vont tenter de faire fructifier, en relation avec Alexandre Barbier, le directeur sportif des équipes féminines.
 
En ce mois d’août, où toutes les joueuses ne sont pas arrivées, les U18 d’Erwan Bouchard (ces joueuses ont 16 et 17 ans), s’entraînent avec leurs aînées (19-24 ans).
Erwan aura d’ailleurs pour objectif cette saison, de monter à l’issue du championnat des U18, pour accéder au championnat national des U19.
 
Bonne chance à ces Chouettes, moins médiatisées, mais désireuses de la même manière, de faire briller les couleurs du GPSO 92 Issy !
 
À Gabriel Voisin
 
A.V

Le compte à rebours est lancé : J-5 avant le premier match D1 ARKEMA saison 21-22!

  • 0

Les Charentaises pour la reprise du championnat !

Comme un pied de nez du calendrier, le GPSO 92 Issy jouera son premier match de D1 Arkema à Soyaux, le samedi 28 août.

Rétrogradée par la DNCG dans un premier temps, l’ASJ Soyaux Charente, 10ème pourtant au classement, repart bien en Division 1 mais avec des ambitions financières revues à la baisse. Du coup, le club de la périphérie d’Angoulème, cher à la sélectionneuse nationale Corinne Diacre, a dû changer d’entraîneur. Laurent Mortel parti, c’est Dragan Cvetkovic qui le remplace et dirigera Laëtitia Philippe, notre gardienne prêtée par Fleury la saison dernière et qui a choisi Soyaux pour poursuivre sa carrière… Tout comme notre jeune défenseure, Laurine Pinot.

Premier match à domicile pour le GPSO 92 Issy : contre Dijon le samedi 4 septembre.

À noter que nous recevrons, coup sur coup, l’OL féminin le 20 novembre (9ème journée) et le PSG féminin, champion en titre, le 4 décembre (10ème journée) !

Dernier des 22 matches de D1 Arkema : Olympique Lyonnais – GPSO 92 Issy (04/06/2022).

Trêve hivernale : du 12 décembre 2021 au 15 janvier 2022.

Cinq changements par match seront désormais autorisés.

GPSO 92 Issy - Calendrier 2021-2022

Calendrier 2021-2022

Les principaux transferts de la D1 ARKEMA saison 2021-22 : 

PSG : le club champion de France n’ayant pas conservé Olivier Echouafni (l’ancien sélectionneur des Bleues), le nouveau directeur sportif parisien, Ulrich Ramé (ancien girondin), a choisi d’appeler l’expérimenté Didier Ollé-Nicolle (60 ans) comme entraîneur, passé par plusieurs clubs de Ligue 1 et Ligue 2 chez les hommes.

Côté joueuses, la capitaine espagnole Hélène Paredes a rejoint le Barça, champion d’Europe et champion d’Espagne. Tandis que Kheira Hamraoui, elle, faisait le chemin inverse pour rejoindre la capitale française. Pour remplacer Paredes, le PSG a fait signer la prometteuse défenseure des Bleues, Elisa De Almeida (ex-Montpellier). Par ailleurs, Estelle Cascarino (Bordeaux) et Sakina Karchaoui (OL) sont aussi parisiennes désormais.

 

OL féminin : beaucoup de départs aussi. Sarah Bouhaddi, Dzsenifer Marozsan et Eugénie Le Sommer sont parties disputer le championnat américain avec le club filial lyonnais, l’OL Reign. Nikita Parris a signé à Arsenal.

Mais les parisiennes Christiane Endler (la gardienne chilienne), Signe Brunn (internationale danoise) et Perle Morroni (défenseure des Bleues) ont dit oui au club de Jean-Michel Aulas, où les filles sont toujours entraînées par Sonia Bompastor, avec Bruno Cheyrou comme nouveau patron de la section féminine.

 

Girondins de Bordeaux : la situation financière du club a fait craindre le pire pour la section féminine qui perd son excellent entraîneur espagnol, Pedro Martinez Losa, parti comme sélectionneur de l’Ecosse. Bordeaux jouera bien la Ligue des Champions pour la première fois, après sa troisième place la saison dernière. Les rémoises Mélissa Herrera et Mélissa Gomes ont rejoint l’Aquitaine pour remplacer la meilleure buteuse de D1, la jamaïcaine Khedija Shaw, partie à Manchester City !

 

Montpellier HSC : l’ancien coach de Dijon, Yannick Chandioux, remplace Fred Mendy. De Almeida et Annick Dekker (ex-championne d’Europe 2017 avec les Pays-Bas) parties sous d’autres cieux, le club de l’Hérault a fait signer la Guingampaise Faustine Robert et profitera du retour de prêt de sa jeune attaquante, Esther Mbakem Niaro, si appréciée cette année au sein du GPSO 92 Issy…

 

Paris FC : pas de changement majeur. Sandrine Soubeyrand est toujours aux commandes et a fait venir Ouleymata Sarr, l’attaquante de Bordeaux, pour compenser le départ de Gaétane Thiney aux Etats-Unis et l’arrêt de Camille Catala.

 

En Avant Guingamp : Fred Biancalani reste en place comme entraîneur. Faustine Robert, nouvelle montpelliéraine, sera remplacée en attaque, par Laurie Teinturier (4 buts avec les Chouettes en 2021). Bonne chance Laurie en Bretagne !

 

FC Fleury : c’est désormais l’ancien pro de l’OM, Fabrice Abriel qui dirige les filles de l’Essonne. Julie Debever, l’ex-internationale exilée à l’Inter Milan, vient renforcer la défense.

 

Stade de Reims : Amandine Miquel poursuit sa mission sur le banc rémois. Pour compenser de nombreux départs dont leur gardienne américaine, les rémoises enregistrent l’arrivée de Kethna Louis, l’attaquante haïtienne du Havre, descendu en D2…

 

Dijon FCO : l’ancien entraîneur de Brest, Christophe Forest, revient dans sa région de Bourgogne et entraînera le DFCO qui a fait signer la gardienne internationale, Solène Durand, partie de Guingamp.

 

ASJ Soyaux : de gros bouleversements dans le staff à la suite des recommandations de la Direction Nationale du Contrôle et de Gestion. Dragan Cvetkovic, un Serbe de 59 ans aux multiples expériences à l’étranger, remplace Laurent Mortel dans un club qui appréciera l’arrivée dans les buts de l’excellente Laëtitia Philippe !

 

AS Saint-Étienne : club qui remonte de Division2 à l’issue du Comex de la FFF du 13 juillet. Soulagement pour son coach, Jérôme Bonnet. Les « Vertes » perdent cependant Morgane Martins, internationale portugaise, désormais défenseure du GPSO 92 Issy !

Retrouvez le calendrier complet

Allez les Chouettes ! On compte sur vous pour porter hautes, les couleurs des Hauts-de-Seine en D1 Arkema !

 

A.V

Suivez les Chouettes sur nos réseaux sociaux


Défaite 2-0 contre Lens : les Chouettes battues pour la première fois en matches de préparation !

  • 0
Match Amical RC Lens - Issy
Visuel GPSO 92 Issy

Cette fois, le GPSO 92 Issy est tombé sur une bonne équipe de Division 2 : le RC Lens de Sarah M’barek, inchangé depuis la saison dernière, plus motivé et physiquement plus combatif… Ce qui fait dire au coach des Chouettes, Camillo Vaz, après cette défaite : « Notre équipe s’est fait bouger ! On a perdu tous les duels et fait trop d’erreurs individuelles… Mais ça doit nous servir pour progresser ».

Une équipe lensoise offensive

Sur la pelouse naturelle du stade Degouve-Brabant d’Arras, terrain où les lensoises jouent leurs matches de championnat, il n’a fallu qu’une minute aux Sang et Or pour mener 1-0 : Océane Daniel et Kelly Rowswell cafouillent dans les six mètres, sur un centre venu de la droite, Mama Diop, elle, n’hésite pas et frappe sous la transversale : 1-0 pour Lens !

Le duo d’attaque lensois, formé de Mama Diop et Nonnata Traoré, qui nous a fait mal dans les impacts et les débordements. Et côté isséennes, Alexis Thornton plonge plusieurs fois sur son aile droite mais sans résultat pour l’américaine. Batcheba Louis et Roselord Borgella bougent bien sur le front de l’attaque. Mais nos deux haïtiennes n’inquiètent pas vraiment l’excellente gardienne lensoise, Marion Mancion. Tandis que Kelly Rowswell se détend bien sur une nouvelle frappe de Diop (24′). Mais à la 41ème minute, Kelly Rowswell manque sa sortie devant l’impressionnante Mama Diop qui lobe notre gardienne américaine… 2-0 pour Lens au repos !

Issy n’abandonne pas

En seconde période, les lensoises ne lâchent rien, même si les filles des Hauts-de-Seine envahissent plus souvent le camp des Hauts-de-France. Batcheba Louis s’offre une belle occasion (48′), Thornton trouve la transversale (61′) et Assimina Maoulida, la jeune milieu prêtée par l’Olympique Lyonnais, oblige Marion Mancion à une superbe parade (84′).
Les cinq changements opérés par Camillo Vaz et son staff n’y feront rien. Le RC Lens a mérité sa victoire 2-0 et nos Chouettes ont encore du travail avant le déplacement à Soyaux samedi 28 août, pour la première journée de D1 Arkema. Et Lens jouera au Havre une nouvelle fois en amical avant la reprise du championnat de D2, le 5 septembre à Nantes.


La compo du GPSO 92 Issy :

Rowswell (Morché 68′), Barclais, Daniel, Butel (cap.), Martins (Debonne 77′), Donnary (Bayo 61′), Prisock (Maoulida 68′), Rabanne, Thornton, Louis (Fourré), Borgella

Allez les Chouettes ! Il faut garder la confiance engrangée tout le mois d’août avec un bon bilan de 2 victoires, un nul et une seule défaite en matches de préparation.

De son côté, l’équipe de Régional 1 de Régis Bouchard, s’est inclinée 3-2 en amical à Taverny (95).

À Arras pour GPSO 92 Issy

A.V

Suivez les Chouettes sur nos réseaux sociaux: