Coupe de France : les Chouettes ne joueront pas à Yzeure !

CDFF. XI de départ

Coupe de France : les Chouettes ne joueront pas à Yzeure !

  • -

Éliminé 5-1 par le LOSC (D2) en 16èmes de finale de Coupe de France, le GPSO 92 Issy débute l’année 2022 par une sévère défaite à la Cité des Sports. Elles ne disputeront donc pas les 8èmes à Yzeure Allier Auvergne (D2). 

CDFF. GPSO 92 ISSY - LOSC

Crédit Photo : Patrick Vielcanet

En cette froide soirée de janvier, les rouges des Hauts-de-Seine se présentent dans un 4-4-2 original, avec Butel et la jeune De Sancy en charnière centrale, Camillo Vaz ayant placé Océane Daniel et Assimina Maoulida au milieu.

Mais les Lilloises vont vite donner le tournis à nos Chouettes, empruntées, maladroites en relance, battues techniquement et physiquement par les leaders de la Division 2. La première occasion est pourtant signée Batcheba Louis, sur un centre au sol de la droite de Celya Barclais, notre attaquante haïtienne bute sur l’excellente gardienne Elisa Launay (8’). Mais les situations chaudes se multiplient devant notre but où Kelly Rowswell tente d’endiguer les déferlantes lilloises. Jusqu’à la 32ème minute, où sur un corner d’Aurore Paprzycki, la capitaine nordiste Gwenaëlle Devlech dévie victorieusement et inscrit le premier but (1-0). Puis juste avant le repos, c’est Noémie Mouchon qui marque le deuxième but (45’+1′). 2-0 à la mi-temps pour Lille.

Triple changement isséen

CDFF. GPSO 92 ISSY - LOSC

Crédit Photo : Patrick Vielcanet

Au retour des vestiaires, Camillo Vaz, le coach isséen, bouleverse son schéma tactique initial. Océane Daniel prend la place de Philippine de Sancy en défense centrale. Stéphanie Bayo et Agathe Donnary rentrent au milieu et Julie Peruzzetto remplace Allie Thornton en attaque. Coaching heureux puisque nos Chouettes reprennent l’initiative du jeu et remportent leurs duels. Le danger se porte plus souvent sur le but lillois. Louis, Borgella, Peruzzetto, Rabanne se projettent plus souvent vers l’avant. Et Roselord Borgella, l’autre attaquante haïtienne, réduit le score sur penalty, pour une faute sur Batcheba Louis, sanctionnée par l’arbitre (52’).

Mais la réussite fuit notre équipe et, peu à peu, les Lilloises reprennent leur domination. Avec de jolies combinaisons au milieu où la jeune Naomie Bamenga fait étalage d’un sacré bagage technique. Du coup, le LOSC alourdit le score par Lorena Azzaro, à la suite d’une belle attaque placée, orchestrée par Bamenga (68’). Puis Maité Boucly, sur une superbe frappe des 20m sous la transversale (71’) et enfin par Salomé Esilor de la tête (88’). 

À noter l’excellent match de Morgane Martins en latérale gauche et de la gardienne du LOSC, Elisa Launay qui réalise un sans-faute très remarqué. L’espoir de revenir au score n’aura duré que 20 minutes pour nos Chouettes, très affectées en fin de match par ce cinglant revers (5-1), mais qui doivent maintenant se concentrer sur le championnat et l’objectif du maintien. 

La compo contre Lille :

Rowswell – Barclais – Butel (Cap.) – De Sancy (Bayo 46’) – Martins – Maoulida (Donnary 46’) – Rabanne – Thornton (Peruzzetto 46’) – Louis – Borgella

Banc : Morché – Piquet

Staff : Vaz – Bartout – Marchesi – Gavant – Dizengremel – Nguyen

CDFF. XI de départ

Crédit Photo: Alexandre Nadjar

Prochain rendez-vous : dès Samedi 15 janvier contre le Paris FC à Bondoufle en D1 Arkema (12ème journée). Et à domicile, le samedi 22 janvier contre l’En Avant Guingamp.

Courage les Chouettes !

A.V.