J19 D1 ARKEMA : les Chouettes battues 3-0 par le vrai Montpellier.

J19 D1 ARKEMA : les Chouettes battues 3-0 par le vrai Montpellier.

  • 0
Crédit photo : Patrick Vielcanet

D1 ARKEMA J19 GPSO 92 ISSY-MHSC Crédit photo : Patrick Vielcanet

On n’a pas rêvé ce samedi 17 avril face aux professionnelles de Montpellier plus concentrées que jamais. Nos Chouettes (maillots rouges) se sont réveillées trop tard pour espérer réaliser un exploit. Oubliée la qualification en Coupe de France contre…Montpellier !

Sévèrement défaites à domicile (4-0) par le Stade de Reims début avril, les montpelliéraines avaient envie de réagir.

D’autant que la direction du club avait écarté son coach, Fred Mendy, en début de semaine, pour laisser les commandes au duo Baptiste Merle et John Utaka, l’ex-international nigérian, champion de France avec le club de l’Hérault en 2012.

La balle aux blanches

J19 GPSO 92 ISSY- MHSC Crédit photo : Patrick Vielcanet

J19 GPSO 92 ISSY- MHSC Crédit photo : Patrick Vielcanet

La première période est à sens unique. Sous le soleil, Montpellier a la possession quasi-générale du ballon et ses attaquantes multiplient les débordements à volonté par l’haïtienne Nerilia Montdésir, l’australienne Mary Fowler ou l’allemande Lena Petermann. L’internationale française, Elisa De Almeida, battue par les Etats-Unis 2-0 mardi, fait la loi au milieu de terrain. Malgré l’absence de sa capitaine habituelle Marion Torrent, blessée contre les américaines, Montpellier étouffe totalement les rares initiatives des isséennes. Quant à Roselord Borgella, seule devant mais combative, elle bute sur l’immense hollandaise, Anouk Dekker, championne d’Europe avec les Pays-Bas en 2017…

Aussi, profitant de trop d’espaces laissés par nos Chouettes en défense, Montpellier ouvre logiquement le score à la 18ème minute. Sur un centre de Montdésir, la capitaine du jour, Lena Petermann, hérite d’un ballon face au but à l’entrée des 16m. Son tir croisé au sol trompe Laëtitia Philippe. 1-0.

À la 31ème minute, Celya Barclais tergiverse pour remiser vers sa gardienne et , en contre, Mary Fowler inscrit le deuxième but pour le MHSC. Malheureuse Celya Barclais, si constante dans tous ses matches cette saison et qui fêtait ce samedi ses 20 ans… 2-0 et une timide réaction du GPSO 92 Issy sur une frappe dans les bras de la gardienne, signée Laurie Teinturier.

Un rouge sévère…

Au repos, Camillo Vaz, l’entraîneur du club du 92, n’hésite pas à remplacer Laurine Pinot par Kayla Mills en défense et choisit Batcheba Louis à la place d’Allison Pantuso.

Les intentions isséennes sont meilleures. Une volonté d’attaquer bien supérieure à la première mi-temps et un pressing incessant sur la défense héraultaise laissent croire à un retour possible…

J19 D1 ARKEMA Crédit photo : Patrick Vielcanet

J19 D1 ARKEMA Crédit photo : Patrick Vielcanet

Mais Roselord Borgella écope d’un deuxième carton jaune sévère qui oblige Madame Cruchon, à sortir le carton rouge contre l’attaquante internationale haïtienne (68ème)…

Réduites à dix, les Chouettes poussent encore. L’entrée en jeu d’Esther Mbakem Niaro (66ème), l’attaquante prêtée cette saison par Montpellier n’y fera rien malgré sa détermination face à ses ex-coéquipières. À dix minutes de la fin du match, Esther est fauchée violemment par la gardienne , Lisa Schmitz, sortie loin de sa surface. Pas de carton rouge pour la gardienne allemande qui méritait l’expulsion ! Mais un carton jaune incompréhensible pour Esther Mbakem qui se relève heureusement indemne…

Dans le temps additionnel, notre défense se fait surprendre une nouvelle fois par Elisa De Almeida qui pénètre habilement dans la surface de réparation et vient tromper Laëtitia Philippe de l’intérieur du pied droit. Un joli but . 3-0 !

Déception

« C’est dommage qu’on ne sache pas reproduire en match ce qu’on fait bien à l’entraînement » regrette Camillo Vaz très déçu. «  On est tombé sur un Montpellier qui a eu un beau sursaut d’orgueil. Nous, on a montré qu’on pouvait être combatifs en deuxième période…Mais c’était déjà trop tard ! »

Les Chouettes s’inclinent très logiquement contre des montpelliéraines très appliquées même si elles ont échoué contre Bordeaux, dans la conquête de la troisième place , qualificative pour la Ligue des Champions… « On a retrouvé un état d’esprit » avoue Baptiste Merle, le coach par intérim des montpelliéraines.

Pour se rassurer, le GPSO 92 Issy , toujours 11ème, peut faire le constat qu’il n’est pas distancé par Soyaux, battu aussi à domicile 2-0 par Bordeaux.

La compo :

Philippe-Barclais-Butel (Cap.)-Debonne-Pinot (puis Mills 46 ème)-De Carvalho-Pantuso (puis Louis 46 ème)-Teinturier ( puis Mbakem Niaro 66 ème)-Rabanne-Kaabachi-Borgella ( expulsée 68 ème)

Banc : Creus Fabregat-Peruzetto-Boudaoud-Froger

Prochains évènements :

Le 1er mai à LeGallo contre le Paris FC , match en retard de la 17ème journée.

Le 8 mai : GPSO-Lyon

Le 22 mai : Fleury-GPSO

Le 5 juin : dernière journée contre Reims à Le Gallo

Quatre matches pour assurer un si précieux maintien…

Un grand merci aux joueuses de la section Foot loisir santé du club, associées pour l’occasion à l’événement en tant que ramasseuses de balles, dans une période de crise sanitaire difficile pour tous les licenciées…

Bon anniversaire à Julie Rabanne ce dimanche 28 avril !

À Le Gallo pour GPSO

A.V


Laissez un commentaire