D1 ARKEMA: 3 Championnats en 1

D1 ARKEMA: 3 Championnats en 1

  • 0

Il faudra encore patienter…

Ce samedi 27 mars 2021, après quinze jours sans match, les Chouettes devaient retrouver la Division 1 Arkema. Battues à Guingamp 2-0, elles n’affronteront finalement pas les franciliennes du Paris FC (4èmes) mais dont plusieurs joueuses sont positives au Covid, dans un championnat désormais scindé en trois parties bien distinctes…et où leur maintien est primordial !

Le Championnat D1ARKEMA, divisé en 3

Cela dure depuis plusieurs années mais la bataille pour le titre de championnes de France, oppose toujours l’Olympique Lyonnais au Paris St Germain (invaincu) qui occupe la tête avec 1 point d’avance sur l’OL avant la 17ème journée. Le suspens est total en haut du tableau mais l’un de ces deux clubs sera champion, tant l’écart est important avec Bordeaux (10 points !). Bordeaux, troisième et bien parti lui aussi pour jouer la Ligue des Champions la saison prochaine (7 points d’avance sur le PFC)…

« Oui, c’est tous les ans  pareil avec le PSG et en plus, comme la saison  passée, on se retrouve adversaires en Ligue des Champions… » confesse Michel Sorin, l’entraîneur-adjoint de l’OL.

La seconde partie du championnat regroupe tous les clubs qui ne peuvent déjà plus jouer les trois premières places et qui ne descendront pas non plus puisque que 7 points séparent Reims (9ème) des trois derniers.

Quelle motivation pour ces clubs à six journées de la fin ? (Paris FC, Montpellier, Guingamp, Fleury, Dijon et Reims)

Sandrine SOUBEYRAN - Photo: PARIS FC

Sandrine SOUBEYRAN – Photo: PARIS FC

«   Lâcher des points contre les clubs relégables ? Je ne pense pas… » argumente Sandrine Soubeyrand, l’entraîneure du Paris FC. « On garde une logique de compétition et on veut finir le plus haut possible, même si l’intérêt financier n’est pas le même que chez les garçons. J’ai terminé deux fois cinquième depuis mon arrivée au PFC, je n’ai pas renoncé non plus à la troisième place… » affirme la plus capée des internationales françaises (198 sélections en bleue !).

Enfin, reste la troisième et féroce partie de ce championnat à 12 clubs : Soyaux, GPSO 92 Issy (10 et 11èmes avec 10 points) et Le Havre ( lanterne rouge avec 5  points seulement).

Trois clubs qui vont se battre jusqu’au bout pour rester dans l’élite, sachant qu’un seul sauvera sa peau… Mais c’est aussi cela la beauté du sport !

Chacun de ces trois clubs épie le parcours des deux autres, compare les performances, analyse les circonstances et cherche à profiter du moindre faux pas . «  C’est une situation toute fraiche pour moi » confesse Camillo Vaz, le coach du club des Hauts-de-Seine. «  On est face à des équipes habituées à lutter pour le maintien comme Soyaux ou avec des ambitions de club pro comme Le Havre. Notre atout sera la détermination et la motivation  pour rester dans l’élite . »

«  N’oublions pas que le foot féminin est encore jeune ! L’écart diminue entre les clubs. Les pros s’y mettent comme en Angleterre, en Espagne ou même en Italie. Il faut être patient ! » conclut Michel Sorin, adjoint de Jean-Luc Vasseur depuis deux saisons.

Tout se joue le dernier match de la saison

C’est souvent la dernière journée qui est décisive en bas de tableau : Soyaux recevra Le Havre le 5 juin et le GPSO 92 Issy accueillera le Stade Reims pour le 22ème et dernier acte de la saison 2020-2021, marquée par les conséquences de la pandémie qui a mis la Division 2 à l’arrêt.

La crise sanitaire n’aide pas les clubs de Division 1 Arkema à  profiter d’un rythme soutenu. La Coupe de France ( Les Chouettes toujours qualifiées après leur exploit contre Montpellier ) n’a toujours pas repris et les matches amicaux,  pendant les trêves internationales, ne sont pas autorisés contre les équipes de D2.

«  Les matches sont trop espacés ! Difficile d’avoir un avis sur nos adversaires tant la continuité et le rythme de la compétition sont entamés. On s’adapte en permanence. » avoue Sandrine Soubeyrand.

A Le Gallo, les Chouettes voulaient montrer à nouveau leur caractère, face à des franciliennes qui nous avaient battus 5-0 au match aller. Tandis que Soyaux recevra Guingamp et que le HAC jouera à Reims…

Allez les Chouettes !

A.V


Laissez un commentaire